Enregistrer

Bien enregistrer sa voix : Aujourd’hui la technique permet de corriger bons nombres d’imperfections. La justesse, un mauvais tempo, certains bruits de bouche…
Mais il y a quelque chose que la technique ne peut pas corriger, c’est votre dynamisme, votre feeling, vos émotions…

Enregistrer sa voix est un exercice très difficile. Comme sur scène vous devez donner le meilleur de vous même, voir plus que ça. Sur scène dans l’euphorie, dans l’ambiance le spectateur chante avec vous… L‘enregistrement s’écoute et se réécoute.

Dans certains enregistrements d’artistes célèbres (dont je tairais le nom par discrétion), on peut entendre un tabouret qui grince…
Voila pourquoi nous avons souhaité vous donner ces conseils de bases, qui croyez moi, vous feront gagner pas mal de temps, et par ricochet de l’argent…

4 conseils pour bien enregistrer sa voix

1) La préparation:

  • Apprendre son texte par cœur. Ca vous permettra d’être concentré sur vos émotions et d’éviter des micro-hésitation qui flingue le feeling
  • Bien se reposer la veille de la session d’enregistrement, parce que ce jour là, vous allez avoir besoin de toute votre énergie.
  • Quelque jours avant la session d’enregistrement, il faut surveiller son alimentation, manger léger et éviter les produit laitier qui on tendance à favoriser la production d’un petit mucus qui va trainer en arrière gorge.
  • Prévoir deux exemplaires du texte de la chanson à enregistrer. Ca va permettre à l’ingénieur du son de noter les passages à corriger le cas échéant.
  • Le jour de la session d’enregistrement, il faut impérativement se lever de bonne heure, pour que le corps entier soit au maximum de sa forme en arrivant au studio
  • Veiller à manger léger le jour de la session, des légumes et des fruits frais, pour avoir un maximum d’apport en vitamines naturelles. Eviter absolument une alimentation lourde, genre cassoulet… 😉
  • Prévoir des boissons chaudes; thé, café, tisane pour s’hydrater et de maintenir les cordes vocales en bonne forme
  • Inutiles de venir endimanché, une tenu dans laquelle on est à l’aise, une bonne paire de basket sont la tenue idéal.
  • Très important, durant la session d’enregistrement, coupez votre portable. D’une, ça crées des interférences sur le matériel d’enregistrement et de deux, il n’y a rien de plus désagréable que d’avoir un portable qui sonne ou qui vibre quand on enregistre.
Bien enregistrer sa voix

2) Le matériel:

  • Les micros: premier élément de la chaine audio, il en existe à tous les prix. Sans taper dans les micros haut de gamme, qui nécessite une chaine audio haut de gamme également, ni le bas de gamme non plus, il y a de très bons micros en milieu de gamme au prix abordable environ 300/400 €
  • Le casque: impérativement un casque fermé, c’est à dire qu’aucun sont ne sort lorsqu’il est en place sur les oreilles. Ca permet d’éviter la repisse aux cours des enregistrements

3) Le positionnement

Le positionnement par rapport au micro. Un micro, c’est un peu comme une oreille, plus au parle prés de l’oreille de quelqu’un plus on lui fait entendre tout nos bruits de bouche, qui sont du reste très désagréable et un peu compliquer à dissimuler sur un enregistrement.
En fait la distance idéale entre la bouche est le micro est approximativement 20-25 cms.
Ne jamais chanter assis, pour bien chanter on a besoin de dégager un maximum d’énergie, et pour ça il faut se tenir les deux pieds bien encrés au sol.

4) La balance des retours:

Prenez le temps d’effectuer la balance des retours casque, il est impératif de bien entendre sa voix, et de bien entendre la musique, une légère reverb sur la voix dans le retour casque boostera votre dynamisme et croyez moi, cela fera une très nette différence. Il faut vraiment que l’équilibre instru/voix soit parfait et que l’écoute soit des plus confortable.



Pour ne rien louper de nos prochains articles n’oubliez pas de vous abonner